ACTUALITÉ
  1. Accueil
  2. |
  3. Actualités
  4. |
  5. Les grands projets...

Les grands projets 2023

6 janvier 2023

Mise à jour 10 janvier 2023
Le maire Sandra Creuzet-Taite a profité aujourd’hui des vœux à la presse pour annoncer trois grands projets qui sortiront de terre cette année.

Les Berges de Rhins : premier coup de pelleteuse au printemps pour un aménagement biodiversité et sport santé. 7 mois de travaux seront nécessaires entre le Pont de Rhins et l’Ehpad du Parc. Livraison à l’automne. « Les Costellois pourront se réapproprier cet espace naturel ».
Coût prévisionnel : 2 M€ (avant subventions)

Un nouveau parc Bécot avec aire de jeux aquatiques sur 250 m2 en circuit d’eau fermé. « J’ai toujours exprimé que je voulais garder une identité nautique au Coteau ». Ce futur espace de fraîcheur, unique sur le territoire, permettra aux familles de se retrouver…Dans un esprit guinguette ! Des brumisateurs seront installés et le bassin du parc restauré. 
Coût prévisionnel : 460 000 € (hors bassin et avant subventions). Travaux au printemps 2023 pour une livraison début juillet 2023.

Le Clos du Parc« Après avoir cédé l’ancien site de la piscine d’été pour un peu plus d’1 M€ au promoteur ligérien Chazimmo, un programme immobilier de haut standing d’une trentaine d’appartements va être lancé. La demande est déjà forte car l’offre dans ce cadre est unique en Roannais. Le projet conservera le patrimoine bâti des anciens vestiaires pour une activité bien-être ». Livraison 2024/2025. Une réunion publique de présentation est organisée le mardi 21 février à 18 h 30 à la Maison des sociétés.

« J’ai par ailleurs affiché ma solidarité envers nos commerçants et nos entreprises touchés de plein fouet par la crise énergétique. J’ai précisé aussi que l’extinction de l’éclairage nocturne allait passer de 23 h à 5 h, 7 jours sur 7 à partir du 18 janvier. Au Coteau, la mesure mise en place depuis 3 mois (23h-6h en semaine et 1h-7h le week-end) n’a eu aucune incidence en matière de sécurité. Les nouveaux horaires répondront davantage à l’activité constatée et notamment à celle de ceux qui travaillent tôt le matin »